Honoré de Balzac: L'homme n'a jamais eu qu'une religion. Le Sivaïsme



citation Honoré de Balzac


L'homme n'a jamais eu qu'une religion. Le Sivaïsme, le Vichnouvisme et le Brahmaïsme, les trois premiers cultes humains, nés au Thibet, da la vallée de l'Indus et sur les vastes plaines du Gange, ont fini, quelques mille ans avant Jésus-Christ, leurs guerres, par l'adoption de la Trimourti hindoue. La Trimourti, c'est notre Trinité. De ce dogme sortent, en Perse, le Magisme ; en Egypte, les religions africaines et le Mosaïsme ; puis le Cabirisme et le Polythéisme gréco-romain. Pendant que ces irradiations de la Trimourti adaptent les mythes de l'Asie aux imaginations de chaque pays où elles arrivent conduites par des sages que les hommes transforment en demi-dieux, Mithra, Bacchus, Hermès, Hercule, etc. , Bouddha, le célèbre réformateur des trois religions primitives, s'élève dans l'Inde et y fond son Eglise, qui compte encore aujourd'hui deux cents millions de fidèles de plus que le Christianisme, et où sont venues se tremper les vastes volontés de Christ et de Confucius. Le Chrstianisme lève sa bannière. Plus tard, Mahomet fond le Mosaïsme et le Christianisme, la Bible et l'Evangile en un livre, le Coran où il les approprie au génie des Arabes.

Honoré de Balzac