Amoureux

Trouvé 24 avec la tag Amoureux

Chaque amoureux a l'amour
Qu'il convertit en futur.

Charles de LEUSSE

Etre amoureux de Socrate, c'est être amoureux de l'amour.

Pierre Hadot

Etre amoureux, c'est être étonné. Quand l'étonnement disparaît, c'est la fin.

Frédéric Beigbeder

L'acte amoureux est castration de l'homme.

Jean-Paul Sartre

La stratégie amoureuse ne peut s'employer que lorsqu'on n'est pas amoureux.

Cesare Pavese

Les hommes, il faut toujours qu'ils compensent leur effondrement amoureux par une ascension sociale.

Jean-Michel Ribes

Les polissons sont "amoureux", mais les poètes sont "idolâtres".

Charles Baudelaire

Ne tombez jamais amoureux d'une femme borgne, vous finiriez par loucher.

Pierre Doris

Quand s'embrassent les amoureux,
Ils s'embrassent même les yeux.

Charles de LEUSSE

Que d'amoureux qui s'appelaient de doux noms d'oiseaux se volent dans les plumes une fois mariés.

Jean Théodore Delacour

Un fêtard qui tombe amoureux, c'est quelqu'un qui tourne la page.

Frédéric Beigbeder

Amoureux, on le dit, ne fait que des bêtises.

Robert Lalonde

Et puisqu'en tout cas on est malheureux, / autant que ce soit parce qu'on est amoureux.

Guy Béart

Etre amoureux, c'est avoir la cervelle à marée basse.

Pierre Perret

Heureux les amoureux
Sur les montagnes russes.

Jacques Prévert

La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions.

Martin Page

Le foin n'a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux.

Stanislaw Jerzy Lec

Même dans le secret des coeurs amoureux, la vanité l'emportera toujours.

Georges Dor

Misogyne, c'est-à-dire amoureux de la première venue.

Jules Renard

On a toujours de l'indulgence pour les amoureux.

Francharme

On en met du temps à se rendre compte de la nécessité où l'on est tous d'être perpétuellement amoureux !

Jean-Marie Poupart

On tombe amoureux. Et comme toujours, quand on tombe, on se fait mal.

François Weyergans

Si Titus est jaloux, Titus est amoureux.

Jean Racine

Tous les amoureux ont douze ans, d'où la fureur des adultes.

Philippe Sollers