Morts

Trouvé 24 avec la tag Morts

Les Anglais aiment rouler lentement lorsqu'ils sont vivants mais filent à toute allure en Rolls lorsqu'ils sont morts.

Pierre Daninos

Les morts sont des invisibles, mais non des absents.

Victor Hugo

Au nom de Vérités absolues, que de morts inutiles...

Shafique Keshavjee

Dans les armées, il y a quelque chose qui fait plus de morts que les batailles, ce sont les piqûres.

Marcel Pagnol

Il n'y a pas de guerre sans morts.

Françoise Giroud

Il n'y a que les morts qui ne reviennent pas.

Bertrand Barère de Vieuzac

L'usage est de louer les saints morts et de persécuter les vivants.

Nath Howe

Le cercueil est le salon des morts, ils y reçoivent des vers.

Xavier Forneret

Le crime se reflète toujours sur les esprits des témoins et des proches. Il faut les considérer comme des miroirs ; le meurtrier se cache dans un des angles morts.

Jean-Christophe Grangé

Le glas, un son pour chaque oreille de morts.

Jules Renard

Le marbre est le plancher des vivants et le toit des morts.

Philippe Bouvard

Le soleil des vivants n'échauffe plus les morts.

Alphonse de Lamartine

Les morts, ce sont les coeurs qui t'aimaient autrefois.

Victor Hugo

Les violettes sont le sourire des morts.

Paul-Jean Toulet

Les vivants ne sont pas des ombres. Ce sont peut-être des morts enveloppés de vêtements et qui brillent.

Pascal Quignard

Les vivants ne sont que des morts qui ne sont pas encore entrés en fonction.

Marcel Proust

Les vivants sont dans le corbillard, les morts suivent le cortège.

Koan zen

Nos morts continuent de vieillir avec nous.

Pablo Picasso

Puisqu'il est des vivants, ne songez plus aux morts.

Jean de La Fontaine

Que les morts seraient embarrassants s'ils revenaient !

François Mauriac

Seuls les morts n'ont pas de problèmes.

Ruppert Barnes

Seuls les vivants respectables font des morts respectables.

Françoise Giroud

Supposez qu'on meure et qu'on découvre que les morts sont des vivants qui jouent à être morts.

Jean-Paul Sartre

Un historien est un babillard qui fait des tracasseries aux morts.

Voltaire